top of page
  • Photo du rédacteurADMIN

Débrief CSE Magasin juillet 2023



DÉSIGNATIONS

👉La CFDT Picard tient à nouveau à remercier les salariés qui nous ont fait confiance en votant pour nos candidats lors des dernières élections professionnelles.

Nous restons le second syndicat de l'entreprise avec 31.62,% de représentativité.


👉Les membres du CSE magasin désignent/votent les membres du bureau, les référentes de lutte contre le harcèlement sexuel, les membres des commissions de bassin et du CSE central.


Pour la CFDT Picard

.Secrétaire Adjoint

Hervé LEE YEN MEN

0698115266


Trésorier Adjoint :

Jacques MICHAUD

0687553275


Référente en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes,:

Armelle BRIN

0695102912


Commission Sante Securite Conditions Travail :

- Pascal Hurel

0620133086

- Aurélie Van Cleemput 0626474051

- Sébastien Guiot

0688749062

- Marie Pierre Fougeray 0638818567

- Laura Vergeon

0388846308


Representant Commission Bassin EST :

- Catherine Sabureau

0676979462

- Milène Piccin

0664022294

- Emilia Lourenço

0613955887

- Martine Galès

0606906824


Representant Commission Bassin PARIS :

- Sébastien Guiot

0688749062


Representant Commission Bassin OUEST :

Jacques Michaud

0687553275

- Floriane Pauloin

0649608928

- Marie Pierre Fougeray

0638818567


Representant Commission Bassin SUD :

- Laurent Jeudi

33610358971

- Hervé Lee Yen Men

0698115266

- Valérie Fanfelle

0681323424


Representant Commission Bassin IDF:

- Nicolas Hem

0621431242

- Stéphanie Nosibor

0611473876

- Tony Dubois

0617963172

- Armelle Brin

0695102912

- Benjamin Cugerone

0651541836


Nous n'avons pas encore désigné tous nos représentants de bassin. Si ce mandat vous intéresse, vous pouvez vous rapprocher de nous via cfdtpicardsurgeles@gmail.com



CSE CENTRAL

Vos élus CFDT Picard qui siégeront au CSE central sont:


Titulaires :

Jacques MICHAUD

Yannick BAZIRE

Nicole FAGON

Armelle BRIN

Hervé LEE YEN MEN

Benjamin CUGERONE


Suppléants:

Catherine SABUREAU

Sébastien GUIOT

Floriane PAULOiN

Aurélie VAN CLEEM PUT

Rodrigue SINSEAU

Tony DUBOIS



ACTIVITÉ MAGASIN

📍Le chiffre d'affaires

Magasins, ClicNCollect, Livraison Express et Franchisés à fin Juin 2023 présente une avance de +2.5% par rapport aux objectifs budgétaires


📍2 animations commerciales en juin :

-Les jours Picard et Nous

-Bienvenue à l'imprévu


📍La CFDT Picard déplore qu'il y ait eu des disparités sur la gestion des émeutes.


📍Les élus alertent sur le message de certains regionaux demandant une surperformance aux points de vente alors qu'il n'y a pas de reconnaissance financière et qu'il manque des moyens humains et matériels.


📍Effectifs

A fin juin nous étions

4175 CDI et 726 CDD

A date il y a 49 postes à pourvoir en CDI.


📍Ouverture et modifications d'horaires:

Rien à signaler



OUTIL DE SIGNALEMENT

📍La loi Sapin II relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation économique. s’applique aux entreprises françaises de plus de 500 salariés et réalisant un chiffre d'affaires supérieur à 100 millions d’euros.


📍La finalité est de voir les entreprises s’engager dans des politiques de tolérance zéro, conformes avec leurs démarches de responsabilité sociétale.


📍Huit mesures et dispositifs doivent être mis en œuvre pour être en conformité avec la loi Sapin II au titre de l’obligation de vigilance :

-Établir et adopter un code de conduite

-Mettre en place un dispositif d’alerte éthique interne

-Cartographier ses risques

-Mettre en place des procédures d’évaluation des partenaires commerciaux

-Mettre en place des procédures de contrôles comptables

-Déployer un programme de formation interne et de sensibilisation des équipes

-Mettre en place un régime disciplinaire

-Contrôler et évaluer la mise en œuvre des mesures


👉Chez Picard un programme de mise en conformité est déployé depuis 2022 (code éthique, code anti-corruption et procédure cadeau et invitations, dispositif d'alerte interne, formulaire cadeau et invitations, formulaire alerte anticorruption).



📍Lla loi Waserman, entrée en vigueur le 1er septembre 2022, étend la protection et les droits du lanceur d'alerte.


📍La loi Waserman étend par ailleurs la liste des futurs bénéficiaires du statut du lanceur d'alerte. Ce statut s'appliquera aux salariés signalant un harcèlement moral ou sexuel mais également aux anciens salariés, aux candidats à des emplois, aux dirigeants, actionnaires ou associés, aux cocontractants et sous-traitants de l'entreprise.


📍Les lanceurs d'alerte pourront désormais bénéficier d'une immunité civile empêchant la mise en cause de leur responsabilité sur le plan civil au titre des dommages causés par leur signalement ou divulgation.


📍Enfin, cette loi consacre un élargissement des interdictions des mesures de représailles à l'encontre des lanceurs d'alerte.


👉La Direction nous présente donc une plateforme de recueil et de traitement des signalements de faits contraires à la loi, qui sera accessible en ligne, sécurisée et confidentielle.


Un plan de communication papier et digitale suivra prochainement.



INAPTITUDES

📍 L'inaptitude médicale au travail peut être prononcée par le médecin du travail lorsque l’état de santé (physique ou mentale) du salarié est devenu incompatible avec le poste qu’il occupe.


📍 Avant de prendre cette décision, le médecin du travail doit réaliser au moins un examen médical du salarié concerné et procéder (ou faire procéder) à une étude de son poste de travail. C’est uniquement lorsqu’il constate qu’aucune mesure d’aménagement, d’adaptation ou de transformation du poste de travail occupé n’est possible alors que l’état de santé du salarié justifie un changement de poste que le médecin du travail peut le déclarer inapte à son poste de travail. L’avis d’inaptitude oblige l’employeur à rechercher un reclassement pour le salarié.


📍 Néanmoins, il peut procéder à son licenciement s’il est en mesure de justifier :

-de son impossibilité à lui proposer un emploi compatible avec son état de santé,

-ou du refus par le salarié de l’emploi proposé. L’employeur peut également licencier le salarié si l’avis d’inaptitude mentionne expressément que tout maintien dans un emploi serait gravement préjudiciable à sa santé ou que son état de santé fait obstacle à tout reclassement.


👉Aujourd'hui, 2 cas examinés.

La CFDT Picard déplore une fois de plus qu'il n'y ait aucunes propositions de reclassement des salariés suite à leur inaptitude.

412 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page