• ADMIN

CSE MAGASIN : LA PRODUCTIVITE



Aujourd'hui un CSE Magasin extraordinaire consacré à la nouvelle formule de la productivité.


L'objectif du projet "productivité" est de :

-Créer un référentiel complet des taches en magasin.

-Refondre et simplifier la formule de Productivité

-Recherche l'efficience opérationnelle


Pour rappel le projet a débuté en

Avril: chronométrage des taches dans 20 magasins "représentatifs" du réseau

Mai : ateliers collaboratifs avec différents acteurs

De Juin à Novembre : Construction de la formule de productivité


La Direction nous présente les référentiels dont lesquels 177 taches sont identifiées et regroupées en 83 opérations.

Tout cela organisé en 6 grands domaines :

-Gestion de la marchandise

-Encaissement et relation client

-Administration et management

-Changement de période commerciale

-Entretien

-Services spécifiques


Ces référentiels présentent des temps moyens pour chaque tache.

Les élus alertent la Direction sur des temps aberrants comme un temps de passage client (accueil, carte fidélité, ensachage, paiement et prise de congé) de 44 secondes!!!


La formule de productivité permet de déterminer le besoin hebdomadaire en équivalent temps plein. Elle reste un outil de pilotage de la gestion du temps de travail.

Dans cette formule, une donnée Pivot permet d'estimer le nombre d'heures nécessaires pour traiter la marchandise : 44.55 colis traités en 1 heure.


Donc finalement la somme des temps obtenus dans chaque grand domaine cité plus haut nous donne un total des besoins en heures hebdomadaires d'où l'on déduit le nombre d'équivalents temps plein.


Les élus votent une résolution afin de nommer un expert pour les assister sur ce dossier et en vue d'une prochaine consultation.


« Le CSE est informé en vue de sa consultation sur un projet dit « productivité », qui va notamment entraîner une modification du référentiel des tâches des salariés des magasins et de la « formule de productivité ».

Ce projet constitue incontestablement un projet important au sens de l’article L. 2312-8 du Code du travail, avec des conséquences sur les conditions de travail, la santé et la sécurité des salariés de l’établissement, voire même sur l’emploi.

Conformément aux dispositions de l’article L. 2315-94, 2°, du Code du travail, le CSE décide par conséquent de recourir à un expert habilité afin de l’assister dans le cadre de sa consultation sur ce projet, et notamment d’évaluer précisément ses conséquences sur les conditions de travail, la santé et la sécurité des salariés ainsi que sur l’emploi et de formuler des préconisations sur ces différents sujets.

Le CSE désigne le cabinet ARETE, expert habilité, pour mettre en œuvre cette expertise.

Le CSE donne mandat à son secrétaire pour prendre toutes les dispositions nécessaires à cette mise en œuvre et notamment de prendre contact avec l’expert désigné et, si nécessaire, d’engager toute action en justice visant à permettre la réalisation de sa mission. Le CSE souhaite en particulier que l’expert se voit remettre l’analyse réalisée par le consultant auquel la Direction a fait appel pour construire ce projet.

Le CSE rappelle enfin à la Direction que, compte-tenu de cette désignation, il disposera d’un délai de 2 mois pour rendre son avis, à savoir jusqu’au 27 décembre (le 26 décembre étant un dimanche), et qu’aucune mise en œuvre du projet ne pourra intervenir avant cette date.


526 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout