top of page
  • Photo du rédacteurADMIN

Debrief CSE Central Picard Mars 2023



ACTIVITÉ ENTREPRISE

Le chiffre d'affaires France à fin Février 2023 présente un retard de -1.3% par rapport aux objectifs budgétaires.


À fin février, nous étions 4 859 CDI et 793 CDD


Il y aura des créneaux supplémenaires pour le service Click & Collect préparation magasin à partir du premier trimestre du nouvel exercice.

Pas de changements notoirs sur le processus, mais les élus alertent sur le manque de moyens humains afin d'assurer correctement ce service.



ACTIVITÉ SOCIALE

Il y a eu un surcoût financier pour le voyage à destination de Bali.

Mais après échanges et accord avec le prestataire, ce surcout sera moindre et absorbé par le budget destiné à cette activité sociale.


Les budgets du CSE Central (fonctionnement et activités sociales) ont été adoptés.



SAP CONCUR

Comme annoncé sur notre compte rendu de Janvier, il est envisagé de faire évoluer l'outil de gestion des notes de frais actuel (Notilus) en changeant pour SAP Concur plus performant et permettant de gagner en productivité.

Les principales fonctionnalités attendues :

-Calcul automatique du montant des indemnités kilométriques en fonction des

informations déclarées par le salarié et des barèmes en vigueur

- Dématérialisation des notes de frais

-Gestion des justificatifs par photos ou scan


Cet outil (application) sera accessible via les tablettes des magasins, ordinateurs hors magasins et téléphones portables.


Déploiement de l’outil envisagé pour tous les collaborateurs le 3 avril 2023 avec mise à disposition des guides utilisateurs.


Bien que cet outil soit pratique et que nous sommes dans l'ère de la digitalisation, la CFDT Picard rappelle que la saisie des notes de frais doit s'effectuer pendant le temps de travail.



PROJET E.L.U

Afin d'accompagner le plan de croissance Proxima, il faudrait developper l'omnicanalité de la Supply Chain.

Ccertains sites pourraient rencontrer des problématiques de saturation (Sorgues, Cergy et Vitry).


Ainsi, il est envisagé de créer un Établissement Logistique Urbain pour :

-la préparation de commandes pour quelques bases LAD.

-intégrer des moyens de livraisons "verts" pour la proximité.

-améliorer les temps de préparation et de livraisons des commandes LAD.


A priori pas de conséquences sociales en interne. La CFDT Picard restera vigilante sur le déploiement de ce projet.



LOI SAPIN/WASERMAN

La loi Sapin II relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation économique. s’applique aux entreprises françaises de plus de 500 salariés et réalisant un chiffre d'affaires supérieur à 100 millions d’euros.

La finalité est de voir les entreprises s’engager dans des politiques de tolérance zéro, conformes avec leurs démarches de responsabilité sociétale.


Huit mesures et dispositifs doivent être mis en œuvre pour être en conformité avec la loi Sapin II au titre de l’obligation de vigilance :

  • Établir et adopter un code de conduite

  • Mettre en place un dispositif d’alerte éthique interne

  • Cartographier ses risques

  • Mettre en place des procédures d’évaluation des partenaires commerciaux

  • Mettre en place des procédures de contrôles comptables

  • Déployer un programme de formation interne et de sensibilisation des équipes

  • Mettre en place un régime disciplinaire

  • Contrôler et évaluer la mise en œuvre des mesures

Chez Picard un programme de mise en conformité est déployé depuis 2022 (code éthique, code anti-corruption et procédure cadeau et invitations, dispositif d'alerte interne, formulaire cadeau et invitations, formulaire alerte anticorruption).



Lla loi Waserman, entrée en vigueur le 1er septembre 2022, étend la protection et les droits du lanceur d'alerte.


La loi Waserman étend par ailleurs la liste des futurs bénéficiaires du statut du lanceur d'alerte. Ce statut s'appliquera aux salariés signalant un harcèlement moral ou sexuel mais également aux anciens salariés, aux candidats à des emplois, aux dirigeants, actionnaires ou associés, aux cocontractants et sous-traitants de l'entreprise.


Les lanceurs d'alerte pourront désormais bénéficier d'une immunité civile empêchant la mise en cause de leur responsabilité sur le plan civil au titre des dommages causés par leur signalement ou divulgation.


Enfin, cette loi consacre un élargissement des interdictions des mesures de représailles à l'encontre des lanceurs d'alerte.


La Direction nous présente donc une plateforme de recueil de signalements de faits contraires à la loi, qui sera accessible en ligne, sécurisée et confidentielle.

Un plan de communication papier et digitale suivra prochainement.



R.I et code anticorruption

En parallèle du sujet ci-dessus, la loi change… le règlement intérieur aussi pour les lanceurs d'alerte et le harcelèrent moral et sexuel.

En effet la loi Waserman a une incidence sur l'enquete interne en harcelement moral et sexuel au travail.


Il y aura donc;

-Une mise à jour des articles 11 (harcelement sexuel) et 12 (harcelement moral) du règlement intérieur

-un rajout du titre 6 sur la protection des lanceurs d'alerte.

-Une mise à jour du code anticorruption.


Un envoi du règlement intérieur et du Code anti-corruption pour affichage sur

l’ensemble des sites de l’entreprise est prévue.

435 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page