top of page
  • Photo du rédacteurADMIN

Compte rendu CSE Central Picard JUIN 2021 Part 2/2


Au cas où vous auriez manqué le compte rendu du CSE Central de Juin; la partie 1, c'est ICI.

Aujourd'hui nous poursuivons l'ordre du jour avec une seconde séance et un CSE Extraordinaire Magasin pour le ramassage de fonds la consultation sur le déploiement de DELIVEROO.



MESURES EN FAVEUR DES TRAVAILLEURS HANDICAPES

Suite à la signature du premier accord Handicap, de la formation ont eu lieu pour les équipes RH et les partenaires sociaux. Ensuite, ce sera au tour des fonctions supports, des responsables de vente et des régionaux. Enfin en 2022 les responsables de magasin auront des formations Teams et les assistants des e-learning.

Nous avons alerté la Direction sur le fait qu'il y a nécessité de doter les magasins de deux tablettes afin de ne pas gêner l'activité magasin et assurer des formations dans des conditions adéquates.


En 2020 14 collaborateurs en situation de handicap ont été recrutés. Picard espère en recruter 60 d’ici à 2022 fin de l'accord.


Il y a eu des actions de communication et des partenariats en faveur des travailleurs handicapés (espace vert, recyclage, courrier etc...).

Mais également quelques mesures pour le maintien dans l'emploi



POINT COVID-19

La dernière mise à jour du protocole national date du 30 juin 2021.

Les principales évolutions de celle du 02 juin sont :

- Un assouplissement des règles sur le télétravail

- La jauge de 4 m2 reste d’actualité, mais à titre indicatif,

- Les réunions à distance restent à privilégier

- Les moments de convivialité entre salariés sont de nouveau autorisés, mais pas à plus de 25 personnes et de préférence en extérieur


Pour la filière magasin :

-Ensachage sur la base du volontariat d’équipe et du respect des consignes sanitaires

-Jauge de 4 m2 applicable dans les magasins dès le 9 juin Arrêt du protocole particulier de comptage obligatoire pour les magasins de plus de 400 m2.

-Mise à jour des ILV COVID et mise à jour de l’affichage rappel du bon port du masque même vaccinés


Pour la filière Livraison A Domicile :

-Chaque collaborateur devra être présent a minima 2 jours par semaine sur site -À partir du 5 juillet : chaque collaborateur devra être présent à minima 3 jours par semaine sur site

-À partir du 6 septembre : le télétravail s’effectuera dans le cadre fixé par l’accord.


Pour la filière Fonction Support :

Idem que pour la LAD.

-Et jusqu’au 5 septembre : les réunions en visioconférence sont à privilégier et les réunions et formations peuvent se tenir en présentiel dans le respect strict des mesures barrières (port du masque obligatoire et respect des jauges)


Pour la filière Atelier :

RAS

tout état de


Concernant les cas avérés de contamination :

194 en magasin

17 en LAD

1 en Atelier

et 42 en Fonction Support



BILAN COMMISSION SOCIALE ET ACTION LOGEMENT

Vous avez ci-dessus la gamme de solution afin de vous aider pour votre logement.

L'interlocutrice Action Logement est

Mme DURAND SANDRINE

01 64 71 72 11

Sandrine.durand@actionlogement.fr


Au bilan pour l'année 2020

Picard a cotisé 511.793 euros pour seulement 70 services rendus.

191411€ de prélèvement par l'état pour le financement des politiques publiques.

404715€ d'aides aux salariés.



CSE EXTRAORDINAIRE MAGASIN: DELIVEROO

La Direction nous présente le projet Deliveroo, le bilan du test, l'organisation et le calendrier de déploiement du service sur 165 magasins.

Elle nous apporte des éléments de réponse aux questions posées en amont par la CFDT PICARD.


Quel est le CA de chacun des 165 magasins et leur effectif en ETP ? - Quel est le coût global du partenariat hormis les 10% retenus par commande ? - Aura-t-on le suivi mensuel du CA généré par ce service en CSE Magasins ? - Comment étudierez-vous le potentiel impact du cannibalisme de ce service sur l'activité du magasin ? - Au même titre que le Click & Collect, les magasins concernés par ce service auront ils un meuble dédié ou pourront ils déposer les colis dans le meuble dédié au Click & Collect? - Les diagrammes d'affluence de commandes montrent des pics autour de 11h/13h et 18h/19h. Confirmez-vous que pendant ces créneaux il n'y aura pas de salarié seul pour gérer à la fois les clients en magasin et le service Deliveroo? - Le service étant actif le dimanche également, confirmez-vous qu'il n'y aura pas non plus de travail seul à ce moment-là ? - Ce service sera-t-il actif pendant la grande période d'activité de fin d'année ? Si oui, quels seront les moyens mis en place ? - Pourquoi les produits en nouveautés et en promotion ne sont-ils pas concernés par l'offre ? - Quels sont les autres motifs d'insatisfaction des collaborateurs ? - Pouvez-vous nous en dire plus sur le développement de la gestion automatique des stocks ? Est-ce en projet pour tous les produits et tous les magasins ? - Nous serons prochainement en phase 2 de déploiement de ce service. Il y aura-t-il d'autres phases de déploiement ? Si oui, pouvons-nous avoir un calendrier ? Aurons-nous des bilans réguliers en CSE Magasins suite au déploiement des 165 magasins ? Si oui, à quel rythme ? - « L’équipe est 100% formée au process Deliveroo - Visite et formation présentielle par équipe Deliveroo (1h avec 3 magasins regroupés) » :Tous les collaborateurs du magasin sont-ils formés ? Qui tient le magasin pendant ce temps-là ? - « Étude de faisabilité technique sur la suppression du scanning pour l’encaissement en magasin »: Quelles sont les pistes ? La date estimée de cette mise en place ? Que se passe-t-il si rien n’est « faisable » ? - « Au-delà de 4 commandes par jour, et par paliers successifs, le magasin déploiera des ressources supplémentaires (sous forme de CDD pour commencer) »: Quels sont les paliers ? et le niveau des ressources supplémentaires ? - Le calcul du nombre moyen de commande par jour inclus le dimanche, cela fausse le calcul pour l'obtention de renfort supplémentaire, car c'est une demi-journée et qu'il y a visiblement moins de commandes qu'en semaine..., comment comptez-vous y remédier ? - « En cas de pénurie ponctuelle de collaborateurs et/ou de surcroît temporaire de commandes, le magasin a la possibilité de « déconnecter » le service Deliveroo (extinction du device ou refus de commande) », mais dans le même temps, le magasin doit justifier sa déconnexion ou le rejet de commande auprès du responsable régional, ne pensez-vous pas que cela peut entraîner une certaine pression et une perte de temps supplémentaire ?


Malgré tout nous n'avons pas toutes les réponses aux interrogations du CSE Magasins et c'est pour cela que la consultation se résume à 15votes "abstentions" et 15" votes défavorables"

301 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page